Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Une Ersamus un peu seule**Histoire vraie**Ce soir là, nous avions décidé de sortir en boîte avec mon groupe d’amis pour fêter l’anniversaire de Maxence. Étant né fin octobre nous avions choisi une soirée Halloween où il fallait venir déguisé. On s’était retrouvé tous chez lui avant d’y aller pour se chauffer un peu et boire quelques bières. Tout le monde arrive, on offre les cadeaux, puis on commence à picoler en faisant quelques jeux à boire. La soirée avance et on commence à être tous un peu éméchés. Nous étions 9 : 5 mecs et 4 filles. Toutes prises sauf une, Céline, une jolie brune aux yeux verts avec qui il m’arrive souvent de sortir en fin de soirée quand on est trop bourré. Mais ce soir là, à mon grand regret, elle ne venait pas en boîte avec nous, elle travaillait tôt le lendemain. Aux alentours de 23h15, on se met en route, Maxence habite à 15min à pied de la boîte, c’est donc super pratique ! On entre finalement un peu avant minuit. Il y a énormément de monde, la soirée s’annonce très bien ! En plus, presque toutes les filles sont déguisées en sorcières sexy avec des bas troués et des petites jupes noires qui leur arrivent au ras de la chatte… Mmmm un vrai plaisir pour les yeux. De mon coté, je porte une blouse de médecin ensanglantée, un chapeau et un masque d’opération. Je sens que je vais choper ce soir !La soirée se déroule bien, on danse, on boit, on rigole, on boit, on boit ,… Je tente plusieurs approches auprès de filles mais je suis trop saoul et je pense qu’elle le remarque assez vite. Puis, je tombe par hasard sur un mec qui était avec moi en cours mais qui a changé d’étude il y a un an. Ce salop est accompagnée d’une fille sublime : brune, élancée, yeux et lèvres maquillés en noir, petite robe noire, bas résille et haut talons. On discute un peu puis j’essaie de m’intéresser à la charmante demoiselle. Très rapidement, mon pote m’explique que c’est une étudiante Erasmus qui est en cours avec lui et qu’elle vient de Séville. Elle ne connaît pas grand monde et c’est pour ça qu’il lui a proposé de sortir pour rencontrer du monde. Elle semble un peu timide et canlı bahis ne parle d’ailleurs presque pas français. Je commence à discuter un peu avec elle en anglais pour la mettre à l’aise. Je sens que le feeling passe bien et qu’elle est de plus en plus détendue et souriante. Mais d’un coup, deux de mes potes complétement bourrés arrivent et me sautent dessus. Ils cherchent partout Maxence qui semble avoir disparu. Je me résigne donc à abandonner la belle espagnole et part à le recherche de Max avec eux. Après presque une heure de recherche, on le retrouve en train de dormir d’un un coin de la boîte. Mes potes s’occupent de lui et décident de le ramener. Quant à moi, après quelques minutes passées à essayer de retrouver mon Erasmus je décide de rentrer chez moi, seul (Un bon 45min à pied !). Une fois hors de la boîte, j’entends une voix familière qui m’appelle. Je me retourne, c’est elle, Lara. Trop content de la retrouver, je lui demande où elle va. Elle m’explique qu’elle devait rentrer à son appart avec sa colloc, une autre Erasmus mais qu’elle est déjà repartie il y a bien longtemps. Je lui demande dans quel coin elle rentre. Ca tombe bien, c’est sur ma route, je lui propose de faire le trajet avec elle. Elle accepte sans même réfléchir. Jackpot que je me dis ! Maintenant, il me reste tout le trajet pour me rapprocher d’elle. On parle de tout et de rien, je lui demande si elle aime la vie ici, si ses cours se passent bien, … Au fur et à mesure elle est de plus en plus tactile. Elle me tient le bras, elle rigole sans arrêt. Je vois que tous les signaux sont aux vert ! Elle s’arrête alors entre deux voitures pour pisser car elle a trop besoin, elle me demande de me mettre juste devant elle pour la cacher. J’en profite pour jeter des coups d’œil discrets. Elle me crame tout de suite et rigole en me le faisant savoir. On reprend notre marche et je sens l’excitation monter. Je lui demande si elle a un copain en Espagne ou bien ici. Elle me dit que non, elle est libre comme l’air. Bon là, pas le choix faut que j’arrive à conclure ! On arrive déjà à son appartement. On est en bas, bahis siteleri devant sa porte et je vois bien qu’elle a pas envie qu’on se quitte, elle joue avec mes mains et se balance. Elle me propose alors de monter avec un sourire qui en dit long sur ses intentions… Putain comme je suis content ! Bien sur que j’accepte son invitation. Elle me tient par la main, et on monte les escaliers. On arrive devant la porte. Elle me dit de pas parler trop fort pour pas réveiller sa coloc, puis elle rentre la clé dans la serrure. Je l’arrête d’un coup, et me jette sur sa bouche. Enfin ! On s’embrasse avec passion et je sens déjà ma bite durcir dans mon pantalon. On entre donc dans l’appart et elle m’emmène sans trainer dans sa chambre. Elle me dit de l’attendre là et qu’elle va juste aux toilettes. Je m’assieds sur son lit.2 minutes plus tard, la porte s’ouvre. Lara est en soutif, culotte et bas résille. Elle ferme la porte et se met à quatre pattes. Je n’ai même pas le temps de comprendre ce qui en train de se passer qu’elle est déjà la tête entre mes cuisses en train d’enlever mon pantalon. Elle a faim cette coquine, elle avale ma verge goulument et commence à me pomper. Je vois ses lèvres noires s’activer sur ma queue c’est délicieux ! Elle me branle énergiquement. Moi qui d’habitude aime prendre les choses en main, là je n’ai rien à faire, elle décide de tout. Quand elle pousse sur le lit et m’enlève ma blouse, je ne réagis pas et me laisse faire. Elle enlève sa culotte, me grimpe dessus et vient littéralement mettre sa chatte devant mon visage. Je me laisse guider et commence donc à la lécher. Sa chatte est toute petite mais toute trempée de sa mouille. Épilée avec juste une petite touffe rasée de près en ticket de métro. Elle se tourne pour se mettre en 69 et reprend son travail avec ma bite. Mmmm on se lèche l’un l’autre comme des affamés. Après ça, elle se relève, descend du lit et marche jusqu’à son bureau. Elle att**** un préservatif et vient me l’enfiler sur mon sexe gonflé. Puis s’empale sur ma bite. Je n’ai même pas à bouger, elle bouge son bassin pour faire des vas et bahis şirketleri viens. Je profite qu’elle prenne son pied sur ma bite pour enfin lui enlever son soutif et libérer ses seins. Ils sont petits, juste la taille de ma paume de main. Je lui masse et elle a l’air d’apprécier mes pincements sur ses tétons. Après quelques minutes, llle libère ma bite, elle se retourne et se met en position de levrette. “Now, fuck me !” Elle est vraiment déchainée ! Je peux enfin reprendre le contrôle des opérations. Je rentre d’un coup dans sa chatte. Elle est terriblement serrée c’est trop bon. Je vois qu’elle en demande encore cette cochonne. Je commence à la pilonner sans relâche, mes couilles claquent sur son petit cul et elle a du mal à contrôler ses cris. Espérons que sa colloc dorme profondément ! Elle est cambrée magnifiquement, je remarque alors que sa rondelle est plutôt ouverte, à mon avis elle doit être adepte de la sodo. Je me risque alors à lui enfoncer un petit doigt et elle ne m’arrête pas. Du coup, Je commence alors à frotter ma main sur sa chatte pour m’enduire de mouille et je lui lubrifie la rondelle tout en lui défonçant la chatte. Une fois bien préparée, je pousse mon gland à l’entrée de son cul. Je rentre tout en douceur, elle gémit. J’arrive facilement à rentrer, je commence alors mes mouvements tout doucement. “Harder ! Fuck me harder please !” Ok, j’ai compris. J’accélère mes mouvements et la défonce sans pitié. C’est la première fois que ça glisse aussi bien lors d’une sodomie. Elle a l’habitude de prendre dans le cul c’est sur ! Elle joue avec en plus, elle contracte son anus et le relâche autour de ma bite ce qui me rend fou. Impossible de tenir plus longtemps, je sors ma bite, retire vite la capote puis finis par lui gicler sur le cul et tout son dos. Mmmmm quel bonheur ! Cette cochonne est une vraie salope c’est magnifique. Elle m’a entrainé avec elle sous la douche. On s’est lavé, embrassé et encore caressé. On est ensuite retourné dans sa chambre, il faisait jour. On s’est couché pour dormir quelques heures.Quand on s’est levé, elle semblait un peu gênée par hier soir, j’ai pris son numéro puis je suis parti avant que sa colloc ne se lève.Je l’ai revue quelques fois avant qu’elle ne reparte en Espagne, on s’est éclatée, mais, on a jamais autant pris notre pied que ce soir là…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*