Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Un voyage en train : Chapitre 2Je fini de lécher l’autre pied de Sofia, et l’excitation descend peu à peu. Lorsque j’ai terminé, Sofia remet ses pieds à leur place sous le siège. Elle commence par se rechausser, puis prend la deuxième chaussure et commence à la portée à sa bouche. Je ne rêve pas, elle boit mon sperme encore chaud de sa chaussure. Je me lève pendant qu’elle lèche les dernières goutes et me dirige vers les toilettes.J’ouvre la porte, me ferme à clef, et j’essaye de reprendre mes esprits. Mais que vient-il de se passer ? Comment tout ça est-il arrivé ? Je me passe de l’eau sur le visage, j’ai encore l’odeur des pieds de Sofia qui persiste dans mon nez. Je me pose beaucoup de question, ma présence dans les toilettes s’éternise. Quelqu’un frappe à la porte. J’ouvre en m’excusant d’être resté aussi longtemps. Je réalise vite que c’est Sofia qui me pousse, rentre avec moi et ferme la porte derrière elle. Elle me dit :-Ne t’en fais pas le wagon est vide, on peut retourner à nos places au lieux de rester ici, pour parfaire ton éducation bien sûr.-Vous savez je ne suis pas sûr que tout cela était une bonne idée.Comme je prononce ces mots, Sofia commence à poser son pied, dans sa chaussure sur la cuvette fermée. Instantanément ceci attire mon regard et l’excitation commence à monter en moi. Elle ne dit rien, commence par enlever sa chaussure, doucement, la pose par terre. Son pied, est maintenant pointé vers moi.-Comme tu voudras, je vais retourner à ma place mais avant ça, embrasse-le au moins une dernière fois tu me dois bien ça.Ses orteils s’agitent. C’est vrai elle m’a quand même procuré énormément de plaisir je peux bien embrasser son pied. Je me penche vers lui, je sens encore plus son odeur qui me rend fou. Je vais pour déposer un baiser. Je sens bien le contact de mes lèvres contre son nylon. Lorsque je relève ma tête Sofia dépose doucement son gros orteil sur lèvre, sans rien dire. Elle exerce une pression légère il rentre dans ma bouche. Je ne sais comment je me retrouve à genoux devant elle avec son pied qui s’insinue doucement entre mes dents.Peu à peu je me retrouve avec tous ses orteils entre mes lèvres. Instinctivement je commence à tous les lécher. Elle retire son pied de ma bouche, sans prévenir et se rechausse. Je reste hébété toujours à genoux devant elle. Elle me dit sur un ton autoritaire :-Embrasse mes chaussures esclave !Sans réfléchir avant même la fin de sa phrase, j’embrasse ses chaussures comme elle me l’a ordonné. Elle ouvre la porte retourne à sa place, et je la suis comme subjugué. Une fois assis, elle repose ses jambes sur moi. Je suis à nouveau soumis à l’odeur de ses pieds, ainsi qu’as leur vision.-Continu d’embrasser mes chaussures-Bien Sofia-Maintenant enlève les, mais sans tes mainsJe m’exécute difficilement. Malgré les réserve que je peux avoir l’odeur présente associé au plaisir que Sofia m’a procuré, me force à combler tous ses désirs.-Tu as voulu te rebeller, ce n’est pas grave mais je vais t’en faire passer l’envie. Laisse-toi faire tu vas adorer ça. Donne-moi une de mes chaussures.Je lui donne ce qu’elle demande. Elle s’empresse de mettre mon nez dedans. Je suis comme en transe, je bande instantanément. J’en profite pour lécher sa semelle, inconsciemment au début, puis j’insiste vraiment. C’est un véritable plaisir. Sofia sort mon sexe de mon pantalon. Le caresse avec ses pieds.-Tu aimes ça ? Bien sûr, apprécie bien ce plaisir que je te donne et celui qui va suivre, c’est ce que tu pourras avoir quand tu me seras complétement soumis.Elle me malaxe la bite, porno izle les couilles avec ses pieds. La sensation est juste exceptionnelle.-Dis-toi que plus tu seras dépendant de moi plus cette sensation te sera agréable.Je ne dis plus rien, totalement sous l’emprise du plaisir qu’elle me procure. Elle s’arrête de me malaxer. Elle place ses pieds autour de ma bite et commence à me branler.-Ne te retiens pas, laisse sortir ton sperme, après tout c’est ce que tu veux non, devenir l’esclave de mes pieds, montre-moi à quel point tu leur es dévoué.A la fin de cette phrase, ma bite ce vide, par de long à-coup, sur les pieds de Sofia. Pour ne pas en perdre une miette elle lèche tout le sperme sur ses pieds.-Tu vois, ça ne sert à rien de résister, tu adores ça en plus, bientôt tu ne pourras plus jouir sans mes pieds.Elle me présente son pied, sans rien dire, je comprends ce que je dois faire. Je lèche ses orteils. Je ne comprends pas, c’est encore meilleur que la première fois. Je m’applique, passe entre chacun d’eux. Le gout est divin. Je me délecte à sucer son gros orteil. Je vois Sofia qui glisse sa main entre ses cuisses et qui commence à se toucher le clito.-Ne t’arrête surtout pas esclave, plus tu avanceras dans ta soumission, plus tu me donneras du plaisir et je te ferai découvrir d’autre trésors auxquels tu deviendras vite accro.A ces mots je m’applique de plus belle, je n’ai qu’une seule envie, la faire jouir, je suis complètement obsédé par ma tâche, je prends ses pieds dans ma bouche, lèche chaque orteil, les suces, je suis lèche sa plante et au bout de plusieurs minutes, je vois Sofia jouir, elle pousse un long gémissement. Elle prend sa main, encore recouverte de sa mouille et me fait lécher ses doigts, le gout est délicieux.-T’as été un bon esclave, on va pouvoir passer à l’étape suivant, mais continu à me lécher les pieds ça me détend.-Bien sûr Maitresse SofiaEt suivant ses ordres, je m’applique sur ces pieds au gout exquis. Après cette séance de léchage Sofia ne dit plus rien. L’excitation redescente, mais quelque chose à changer. Sofia remet ses pieds sous le siège. Elle reprend son livre comme si rien ne c’était passé. Je ne comprends pas. Ou sont passé les petits jeux, pourquoi ses pieds sont-ils aussi éloignés. Je veux les sentir et les voir près de moi, mais plus rien ne se passe. J’essaye de les apercevoir mais ce n’est pas possible elle les cache. J’ai bien son odeur encore sur mes mains, mais je préfèrerais avoir sa source.Après de longues minutes je dis :-Sofia je vous en supplie je veux vos pieds près de moiElle me regarde avec un grand sourire. Je commence à comprendre l’implication de ma demande, mais je m’en moque. Sofia arrive à ses fins, ses pieds m’obsèdent et rien que l’idée de me soumettre à elle me fait bander. Elle se déchausse et me donne sa chaussure.-Tiens, c’est pareil non ?-Pitié Sofia… ce sont…-Oui qu’est-ce que tu veux mon petit esclave ?Lorsque j’entends ce mot « esclave » je sais que mon sort est scellé, elle à l’ascendant sur moi maintenant.-Votre pied Sofia, je le veux… près de moi, je le veux…-Oui je t’écoute, laisse-toi aller dis-moi ce que tu veux mon petit soumis-Maitresse Sofia je vous en supplie je veux voir vos pieds.Elle pose ses pieds sur mes jambes, ils sont enfin là, un déchaussé mais l’autre non, je les veux à moi tout deux déchaussé.-Maitresse puis je déchausser votre pied ?Je suis totalement sous son emprise, sous celle de ces pieds, je n’ose plus rien faire sans ça permission, je bande de plus en plus.-Bien sûr à condition que tu prennes ma chaussure porno izle et que tu te mettes le talon dans l’urètre pour me montrer ce que tu voudrais faire pour moi.J’ouvre mon pantalon. Je sors mon sexe excessivement gonflé à cause de Sofia, non de Maitresse Sofia. Je la regarde droit dans les yeux. Je prends sa chaussure. Vais-je le faire ? Je n’ai plus le choix, j’ai déchaussé sont pied je ne peux pas décevoir ma maitresse. Doucement je commence à faire rentrer son talon dans mon sexe. La sensation est étrange. Je sens l’odeur qui monte de sa chaussure. Ses deux pieds sont là devant moi je suis au paradis. Ma Maitresse souris a pleine bouche. Elle fait bouger ses orteils devant moi pour m’exciter encore plus. Elle lève son pied pour place mon nez entre deux de ses magnifiques orteils. Je deviens fou.-Maitresse je vous en supplie mettez votre pied dans ma bouche.-Non pas encore mais respire bien mon pied, tu adore ça.Elle tient ma bite d’une main, sa chaussure de l’autre et la retire de mon sexe. Je la vois lécher le talon aiguille avec délice. Elle approche son deuxième pied de ma bouche, fait bouger des orteils sans que je ne puisse les gouter. Elle me provoque je meurs d’envie de les avoir.-Regarde bien mon soumis.Je la vois se cambrer sa chaussure à la main. Elle écarte sa culotte. Elle laisse apparaitre sa chatte, et son cul. Elle insère le talon de sa chaussure dans son cul en poussant quelque gémissement. Elle retire sa chaussure, remet sa culotte en place. Elle place sa chaussure entre deux orteil le talon dirigé vers ma bouche.-J’ai un autre cadeau pour toi regarde, tu vois d’où mon talon viens, suce-le, lèche le je te l’ordonne.J’ai toujours ses orteils sur mon nez. Cette odeur me rend fou. Je veux faire tout ce qu’elle dit, pour ces pieds divins. J’ouvre la bouche, je lèche, et nettoie le talon de sa chaussure.-Ne t’inquiète pas bientôt tu y seras habituéLorsque j’ai fini elle récupère sa chaussure, remet son pied devant ma bouche, et s’arrête. -Maitresse Sofia, je vous en conjure, je veux…Je n’ai pas le temps de finir ma phrase, elle force l’entrée de ma bouche avec son pied. Je suis aux anges, elle fait des vas est viens. Un coup bien au fond de ma gorge, un coup à effleurer mes lèvres. Je me régale, je fais des bruits de succion bruyant et obscène pendant cette action. Sans vraiment que je m’en rende comte, Sofia retire son pied de mon nez et place à nouveau sans chaussure sur mon sexe, sans me toucher. Je continu à gouter ce nectar divin. Je suis aux paradis… Je…Sans prévenir j’éjacule dans la chaussure de Sofia, sans autre intervention que son pied dans ma bouche. Je ne comprends pas c’était si bon. Ma maitresse à bien sur récupéré mon sperme dans sa chaussure pour le déguster. Je veux revivre cette sensation exquise.-Félicitation mon esclave je t’avais dit que tu aimerais ça et que tu en serais dingue.-Oui c’est vrai Maitresse, je suis maintenant entièrement dévoué et soumis à vos pieds.-C’est bien tu connais ta place.Elle a gagné, je ne pense qu’as ces pieds divins maintenant, je n’ai qu’une envie la satisfaire. Je lui suis entièrement soumis. Il suffit qu’elle me montre un de ces pieds pour que je bande immédiatement. Elle m’a fait jouir sans me toucher la bite, juste avec son pied.-Je t’avais promis que tu aimerais le voyage, tu vois que tu n’es pas déçu. Maintenant que tu mes entièrement sous le contrôle de mes pieds, sous mon contrôle on va pouvoir s’amuser.Ma soumission est finie, mon éducation aussi. Elle a le contrôle total de ma sexualité. Je suis rus porno aux ange je ne demande qu’as la servir. Elle m’excite tellement que je suis prêt à tout.Je continu de lui lécher ses orteils, c’est ma nouvelle place. Je ne lutte pas, j’adore faire ça. Je dirai même que cela m’excite d’être à ses ordres. Je suce bien son gros orteil, je passe bien ma langue tout autour, ce gout est exquis. Ma maitresse me demande de la suivre aux toilettes. Je me lève, et la laisse passer devant. Je la suis.-Met toi à quatre pattes pour me suivre, embrasse mon pied aussi.Je me mets à quatre pattes devant elle. Elle me tend son pied, dans sa chaussure. Je le prends sans les mains et je l’embrasse. Je la suis jusqu’aux toilettes. Elle rentre, je la suis et ferme la porte, et me remet à quatre pattes. Elle baisse ses bas nylons, sa culotte s’assied et ce met à uriner. Une fois fini elle tire la chasse, et debout devant moi me dis.-Lèche-moi bien les cuisses et la chatte.Avant même que je ne dise quelque chose, j’ai déjà son pied déchaussé devant le nez, symbole de sa domination, rien que l’odeur qui se dégage me rappelle le plaisir qu’elle peut me donner. Je lèche l’intérieur de ses cuisses, le gout de son urine est légers plus je me rapproche de sa chatte plus je sens son insistance. Je m’y habitue assez vite, arrivé à son sexe je le nettoie minutieusement, je lèche même sa rondelle pour ne rien laisser au hasard. Tout à coup, elle plaque sa chatte contre mon visage et s’assied ainsi.-Donne-moi du plaisir je te l’ordonne.Je lui lèche le clito, il commence à y avoir un gout de sa mouille mélangé à son urine. Je me donne à fond pour lui faire plaisir, je lui passe ma langue, de toute sa largeur sur le clito, je fouille sa chatte à lui introduisant ma langue, et je fini par lui titiller le clito du bout de ma langue. Après de longue minutes de ce traitement, ma Maitresse fini par jouir. J’aspire bien tous les jus qu’elle laisse échapper. Elle se relève, se penche contre le lavabo, les jambes écartées.-Fouille-moi bien le cul avec ta langueJe m’approche d’elle par derrière, j’écarte ses fesses. Je lui lèche sa rondelle, je glisse ma langue bien à l’intérieur.-C’est meilleur que sur le talon non, reconnais que tu te régale.-J’adore ça MaitresseJe me délecte de lui fouiller le cul, surtout le moment ou ma langue c’est enfoncé la première fois. Elle commence à gémir, son trou est recouvert de ma salive. Elle enlève ses bas nylons et sa culotte, ce rechausse.-Viens, notre wagon est désert j’ai une idée.Evidement je la suis. Arrivé devant les sièges, elle s’allonge sur le ventre, le cul coté couloir, les jambes écartées.-Tu m’as bien préparé le cul, maintenant mets y ta bite.Je baisse mon pantalon et mes sou vêtement. Je m’approche d’elle la bite a l’air, en train de bander. Elle relève son cul, ce cambre légèrement. Je plaque mon gland contre sa rondelle et je pousse. Ma bite rentre doucement dans son cul, je commence à faire des vas et viens, doucement, puis j’accélère. Sofia gémis, mord l’accoudoir des sièges, son cul est si bon. Sous l’action ses chaussures tombent par terre. Sofia hurle de plaisir et jouie par son cul, pendant ce temps je me vide par longue giclée de foutre dans sa rondelle.Je retire mon sexe de son anus remplis, Sofia l’att**** et le nettoie avec sa bouche, elle se régale de ce mélange de foutre et de ses fluides. Elle m’att**** ensuite la tête et me force à l’embrasser. Elle partage avec moi ce mélange. Elle s’assied ensuite, le cul débordant de foutre, sa culotte et ses bas à cote. Je m’installe à côté d’elle. Elle prend ses bas et me les mets sur le nez.-Régale-toi respire bien, associe bien l’odeur de mes pieds au plaisir que je te procure tu ne pourras plus t’en passer.Je respire à plein nez j’adore être son esclave.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*