Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La première fois avec Lisa, très jolie black de laAprès avoir passé presque une heure à matter des films pornos au sex shop du 285 rue Saint Denis je me dirigais vers la rue Blondel avec la ferme intention de baiser une de ces putains en poste en ce début d’après-midi de mi-septembre maussade.Beaucoup de monde ce vendredi là. Je connaissais de vue la plupart des dames présentes et plus pour certaines d’entre-elle. Isabelle au bout de la rue avait baclée sa seconde prestation, avec Marion que des bons souvenir, Même chose avec Léa. Murielle dite LGS à cause de son énorme poitrine m’avait toujours refroidi avec son regard glacial, Domi une presque sexagénaire en tailleur ouvert sur un soutif bien rempli pourrait bien être mon choix du jour ou cette jeune femme en jeans que je ne me souvenais pas avoir déjà vu. Lucie suivi d’un client entrait dons son immeuble, Janine la domina était là aussi comme Marie-Françoise, les seins nus sous un voile transparent. C’est finalement Lisa une grande antillaise au corps de sportive qui m’adressa la parole._ Je t’emmène ?Un signe de la tête et je suivais cette superbe black, son petit cul moulé dans un short sur lequel une flèche pointait vers l’entre-cuisses . Deux étages plus hauts, un corridor déservait plusieurs studios. Des gémissements d’une de ses collègues en clientèle venaient de l’un d’eux . La pièce était petite, le lit devant bursa escort la fenètre occultée par un rideau rouge. Au mur était affichée la liste des prestations et leur prix. Je choisis celle à 100 euros, deux positions toute nue et léche des tétons était indiqué . Elle précise que lécher n’est pas tripoter avec les doigts, je déteste ça . Compris je ne le ferai pas. Je la paie et me déshabille. Lisa fait de même, elle porte une lingerie rose pâle superbe sur sa peau d’ ébéne et là, surprise, elle me demande si je veux ôter ses souvêtements. Je ne refuse pas l’offre. Je m’approche, elle me tourne le dos, je glisse mes mains sur ses hanches et descends sa culotte aux chevilles, puis je dégraphe son soutien-gorge et libère ses seins. Le frottement de ma verge sur ses fesses provoque un début d’érection.Quel corps magnifique ! Je lui donne 35 ans, environ 1 mètre 80 mince et ferme, une poitrine ni menue, ni forte, des jambes interminables, un adorable petit cul…. Je la félicite pour sa plastique, pour la première fois elle me sourit et me remercie, c’est sans aucun doute la plus belle prostituée du quartier ….On commence par le fameux léchage des tétons, elle avance sa poitrine, naturellement mes mains s’en approche. Pas les mains me dit-elle… OK, je lui suce les bouts bien durs, elle me branle pendant ce temps, je suis moi aussi bien dur…. Elle m’équipe du préservatif escort bursa obligatoire, je suis maintenant allongé sur le lit, sans rien dire elle se positionne en 69 et commence une très agréable fellation . D’un miroir installé au pied du lit je la vois gober et sucer ma bite bien raide, j’ai sous les yeux ses magnifiques fesses et sa fente à plaisir à peine poilue que je commence à lècher sur toute sa longeur, je la déguste, j’adore !!!Très rapidement elle me demande si je suis prêt, je peux difficilement dire le contraire, même si j’aurais bien aimé que la pipe dure un peu plus longtemps. nous nous levons, elle s’installe en missionnaire cuisses ouvertes, je me place entre elles, mon sexe tout près du sien. elle me guide, je m’enfonce sur plus de la moitié très rapidement les mouvements du bassin rythment une pénétration profonde . Elle gémit doucement puis plus fort … Je n’aime pas trop que la putain que je baise simule, je préfère au contraire qu’elle reste silencieuse, je suis bien conscient que la pute ne prend aucun plaisir à ce qu’elle fait et l’entendre n’ajoute rien à mon excitation.. Bon je continue à la besogner, en revanche moi j’en prends du plaisir à tel point que je dois arrêter. Je lui dis:_ J’arrête un peu sinon je vais éjaculer trop vite._ Comme tu veux, mais tu peux continuer_ Non, j’ai bien envie de profiter de la deuxième position_ Hum hum fait-elleLa bursa escort bayan pression est un peu retombée, je continue de la bourrer, jambes en l’air maintenant…Une minute ou deux puis je me retire._ La deuxième position, c’est en levrette je suppose. (elle suppose bien)_ C’est ça.Elle se retourne se cambre magnifiquement, posée sur ses coudes, ses petites fesses offertes, je m’agenouille et glisse immédiatement dans son vagin, je sais déjà que cela ne va pas être long, la vue qu’elle m’offre ne m’aide pas, sans compter les miroir qui renvoient l’image de notre copulation …. Encore quelques va et viens rapides et je jouies au fond de sa chatte, elle choisit ce moment la pour poser ses épaules sur le lit, son cul encore mieux offert. Je me retire de façon définitive cette fois-ci. J’apperçoit un court instant le rose de son intérieur .Excellent lui dis-je !Debout elle retire la capote pleine de sperme, c’est la première fois qu’une prostituée me le fait . Nous échangons quelques banalités en nous rhabillant, avant de partir je pose un billet de 10 euros à côté de l’assiette à bonbons, c’est toujours très apprécié …Quelques semaines plus tard , je la croisse dans la rue alors que je suis vers son entrée d’immeuble Sarah, une blonde pulpeuse jamais essayée ….. Elle lance vers moi un regard intérogateur. Un quart d’heure plus tard je descendais de chez Sarah, certe soulagé, mais bien moins satisfait que la fois précédente.Part la suite, j’ai pris la décision de ne retourner qu’avec celles que je considérais comme des valeurs sûres. Bien entendu Lisa était dans la liste.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*