Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Exhib entre voisinsCe jour de juillet, le soleil était radieux et la chaleur étouffante. Clara et moi travaillions uniquement le matin. Nous avions convenu de nous retrouver à midi en bord de mer pour manger un sandwich et nous rafraîchir dans l’eau de l’Atlantique. Les plages étant bondées de touristes à cette période de l’année, nous étions allés sur une plage naturiste peu connue.Nous avions posés nos affaires sur le sable, ôtés nos vêtements et étions immédiatement allés nous immerger. La chaleur du soleil sur notre peau nue après un bain de fraîcheur était très agréable. Comme toujours, Clara était radieuse, sa peau avait gagné quelques teintes depuis le début de l’été.Assis côte à côte sur nos serviettes, nous mangions nos sandwichs en regardant le magnifique paysage. Il n’y avait pas beaucoup de monde sur la plage en ce début d’après-midi mais les naturistes connaissant ce coin n’allaient pas tarder à arriver.Nous restâmes allongés un long moment silencieux, digérant et savourant la légère brise qui venait caresser notre peau et nos sexes nus.Après une sieste qui m’avait semblé courte, beaucoup de plagistes s’étaient installés sur le sable et quelques-uns se baladaient en longeant le bord de l’eau. Lorsqu’un homme approcha de nous, Clara écarta les cuisses, offrant une incroyable vue sur sa chatte. Le voyeur ralentit le pas en observant l’entrejambe de ma femme. Je vis le pénis de l’homme s’épaissir lentement. Clara lisait un livre sur le dos et ne semblait pourtant pas s’intéresser au promeneur. L’avait-elle fait exprès ? Le voyeur alla se baigner lorsque sa bite devint ostensiblement en érection.Clara resserra ses jambes. Elle poursuivait sa lecture comme si de rien n’était. Quelques minutes tekirdağ escort plus tard, un autre homme s’approcha et ma chérie exposa à nouveau son entrejambe. Cette fois-ci, le marcheur s’arrêta pour contempler la vulve de Clara. Je me redressai le dos et vis que la chatte de ma femme était luisante de mouille. Elle était donc bien consciente de ce qu’elle faisait. Je regardai l’homme qui s’éloigna sans perdre les lèvres ouvertes et trempées du regard.Une heure plus tard, nous retournions à nos voitures pour regagner notre appartement. En conduisant, je repensais à Clara et au plaisir qu’elle avait ressenti à exhiber ses parties intimes à quelques inconnus. J’étais étonné qu’elle ne m’ait jamais parlé de ce fantasme mais cela m’excitait énormément.Je m’étais garé devant l’immeuble, la voiture de Clara était déjà là. Une fois dans l’appartement, je la découvris à quatre pattes sur le canapé, entièrement nue, le derrière dans ma direction, prête à recevoir ma bite dans son vagin encore ruisselant. Sans hésitation, je retirai mes vêtements et introduisais ma queue déjà tendue à l’extrême dans son antre humide. La levrette commença doucement pour que son fluide lubrique enduise ma bite. Non satisfaite, Clara cria :« Plus fort que ça, baise moi à fond  ». Je pris alors sa chatte violemment, le plus profondément possible, à un rythme effréné.« Comme ça, continue, gémit-elle »Ses cris de plaisir gagnaient en intensité à chaque coup de rein.« – Ça t’a bien fait mouiller de montrer ta chatte à ces inconnus sur la plage, cochonne ! dis-je surexcité.-Oui, me répondit-elle dans un soupir de satisfaction. Je ne pensais pas que tu avais remarqué, gloussa-t-elle.- Je ne suis pas le seul à l’avoir tekirdağ escort bayan remarqué et encore moins le seul à avoir apprécié. Maintenant, reçois ta récompense ! »J’accélérai la cadence en lui donnant plusieurs fessées qui la firent hurler de satisfaction. Son cul rougissait mais je ne faiblissais pas. Ma queue remplissait son trou chaud et dégoulinant. Mes couilles tapaient contre son clitoris gonflé et à fleur de peau. Elle jouit dans un long hurlement. Des spasmes parcoururent son corps et malgré sa respiration suffocante, elle lâcha :« Libère ton sperme dans ma bouche »Je sortis mon sexe de sa chatte dilatée et l’engouffra dans sa bouche suppliante. Ses mains vinrent me masturber, me caresser les couilles et l’anus alors que mon gland fondait sous la langue divine. Au comble de l’excitation, j’éjaculai au fond de sa gorge.Haletant, nous reprîmes nos esprits assis sur le canapé et je m’aperçus que Clara avait ouvert les fenêtres à cause de la chaleur caniculaire. C’est alors que je me rendis compte qu’un couple nous observait par la fenêtre de leur appartement. Une jeune couple qui habitait l’immeuble d’en face et que nous ne connaissions pas. Ils n’avaient rien loupé de la scène et on pouvait voir qu’ils étaient ravis du spectacle qui leur avait été offert.« – Chérie, les voisins nous ont vu !- Je voulais aérer mais je ne pensais que quelqu’un nous verrait, répondit-elle gênée »Nous regardâmes discrètement par la fenêtre et vîmes que la jeune voisine avait commencer à sucer son partenaire. Souriant, le beau mâle nous regardait toujours, pendant que sa belle verge coulissait dans la bouche saliveuse de sa femme. Ils mirent promptement fin à la fellation, la voisine escort tekirdağ se pencha contre le bord de la fenêtre et l’homme la pénétra brutalement. Nous pouvions voir la généreuse poitrine de la belle ballotter au rythme de leurs ébats.Le désir relancé par cette vision, nous fîmes de même, Clara se pencha sur le bord de la fenêtre et j’enfonçai ma bite de nouveau dur dans son minou. Dans le même temps, je glissai une phalange dans l’anus de ma chérie qui se cambra légèrement pour me faciliter l’accès. Voyant qu’elle adorait ça, j’introduisis un deuxième doigt tout en continuant à la pilonner avec ma queue. Le couple de voisin baisait toujours face à nous. Nous nous observions mutuellement, heureux de partager ce moment de plaisir. Le petit trou de Clara s’était rapidement dilaté. Je retirai ma bite et l’enfourna dans le rectum de Clara, elle poussa un cri d’allégresse. Le voisin accéléra sa pénétration, rendant sa conjointe complètement folle et secouée par des tremblements involontaires. Nous aurions presque pu entendre ses gémissements de notre fenêtre. La sodomie se fit plus profonde, ma belle Clara ondulait son cul pour me sentir au plus profond d’elle. Après quelques minutes, une vague d’extase submergea son corps, ses jambes tremblèrent. J’eus tout juste le temps de gicler au fond de son cul avant qu’elle ne tombe, ne parvenant plus à soutenir son poids.De leur côté, les voisins avaient également terminé leur intense coït. Ils semblaient en sueur et exténué mais ils nous regardaient toujours avec envie. Après un salut de la main, ils fermèrent leur baie vitrée et disparurent.Clara se releva et nous nous allongeâmes dans le canapé, enlacés. Notre respiration retrouvait son calme petit à petit, nous étions épuisés et dégoulinant de transpiration.« – Ils ont l’air sympa les voisins, affirmai-je, amusé.- Oui, il faudrait qu’on se présente, répondit-elle rêveuse »Toujours enlacés, nous tombâmes dans les limbes du sommeil, l’esprit joyeux et rêveur.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Kategoriler:

Genel

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*